Ministère de l'Economie, des Finances et de l'Industrie Ministère délégué à l'Industrie


Quelques repères chiffrés néanmoins



Download 4.87 Mb.
Page8/76
Date07.08.2017
Size4.87 Mb.
1   ...   4   5   6   7   8   9   10   11   ...   76

1.3.1.2Quelques repères chiffrés néanmoins


  • 6
    0 millions de personnes dans le monde avaient accès à l'internet en juillet 96, elles étaient 90 millions en juillet 97 (Matrix Information Service www.mids.org ), 151 millions en janvier 1999),380millions fin 2000), 513 millions en aout 2001 et 605 Millions en septembre 2002.avec un sensible rééquilibrage entre les 3 continents (182 en amérique du Nord, 191 en Europe et 187 en Asie ). (NUA : www.nua.ie/surveys. Ce chiffre va sans doute atteindre un plafond, au moins dans les pays OCDE (… car il ne pourra dépasser 100%) il faudra donc rechercher d'autres indicateurs représentant la qualité elt l'usage (quantitatif et qualitatif) de ces connexions

  • 90% des étudiants américains se connectent au moins une fois par jour

  • L
    e nombre de "host" (noms d'adresses IP correspondant à un ou plusieurs noms de domaine augmente encore plus vite: de 1,3 millions en 1993 il a connu un rythme de doublement annuel jusqu'en 1998 et croit de 50% par an depuis cette date Source: Internet Software Consortium www.isc.org on voit bien que la "crise boursière" n'a aucune traduction jusqu'à aujourd'hui sur cette croissance

Ces chiffres ne prennent donc pas en compte les sites personnels des internautes (un site comme xoom (www.xoom.com) en héberge à lui seul 4,5 millions, geocities (www.geocities.com ) 2,5 millions et leur équivalent français Multimania (www.multimania.fr) 40.000

  • En juin 2001 d'après l'enquête annuelle de l'OCLC, www.oclc.org le net abriteait 8,7 millions de sites web dont 47% sont américains. Les sites français comptent pour 2% du total, soit moins que les sites adultes qui atteignent 2,4% www.journaldunet.com/0110/011010oclc.shtml

  • Les sites les plus fréquentés reçoivent chaque jour plusieurs dizaines de millions de visiteurs (information, jeux vidéo, annuaires, moteurs de recherche, voyage...)

  • 3,3 Milliards de pages sont indexées par un moteurs de recherche comme Google (ce qui ne représente pourtant encore qu'une faible partie du total des pages présentes sur le web) et Yahoo! revendique plusieurs centaines de millions de pages consultées par jour

  • il y aurait 100 Milliards de liens entre les pages sur le web (étude Btler Group) dont 10%périmés (vous pourrez sans doute malheureusement le constater à la lecture de ce rapport)

  • le chiffre d'affaire généré par le réseau des réseaux a dépassé dès 1999 il le montant cumulé du secteur automobile et de celui de l'énergie. Selon une étude de la réserve fédérale américaine www.bog.frb.fed.us c'est les 2 tiers des gains de productivité des années 1995-2000 qui sont dues à Internet

  • Les entreprises représentent 80 % du trafic

1.3.1.3Un paradoxe apparent : la bourse s'effondre et les usages continuent à croitre sans rupture pendant que la rentabilité se développe


L
es statistiques ci dessus et celles que nous verrons plus loin sont déjà particulièrement explicites sur ce point : on ne voit jusqu'à présent nullement trace de la crise boursière dans le développement des usages

…et le trafic a cru plus encore : 15% par mois.(225% entre juin 2000 et fevrier 2001) en pleine "crise" jupiter MMXI

Entre septembre 2001 et septembre 2002 d'après l'enquête TLB ne nombre d'actionnaires "online" a cru de 30% en France à 1,3 millions http://www.objectif-broker.com/actus.php?idActus=253

Aux US, d'après l'étude du cabinet RHK, le trafic a cru de 100% et les revenus de 17% (le "prix du bit transporté" a baissé de 45%). En 2002 le trafic internet représente le double du trafic téléphonique longue distance

Le voyage en ligne connaît une croissance de 30% l'an aux US (25% du marché en 2003) et en Europe, partie plus tard, de 60%.

Les compagnies "low cost" dont les résultats financiers la capitalisation dépasse aujourd'hui celle des grandes compagnies traditionnelles (la capitalisation de Ryanair est la plus élevée du monde: elle dépasse celle d'Air France et British Airways réunies) travaillent en 2003 à plus de 90% via Internet pour la vente des billets (qui sont vendus moins cher par ce canal que par téléphone) qui sont bien entendu des billets électroniques, économisant ainsi frais d'agences, frais de personnel, cout des systèmes de réservation et impression des billets "ces compagnies sont nées avec internet" (Olivier Fainsilber, Mercer Management Consulting)

La SNCF a augmenté ses ventes via internet de 80% de 2001 sur 2000 et atteint 272M€ en 2002. Elle attend une croissance de 40% sur 2003

Le groupe Pinault-Printemps Redoute a plus que doublé son chiffre d'affaire en 2001 à 458M€ et le premier semestre 2002 a encore montré un quasi doublement (+97,8%) sur la même période de 2001



Manutan, leader français de la vente interentreprises avec 600.000 clients, malgré une conjoncture morose, a pratiquement doublé ses ventes via internet sur l'exercice 2002/2003. Remi Rambaud se réjouit ainsi d'avoir pu toucher des TPE à qui il n'aurait pas adressé son gros catalogue papier avec ses 350.000 références (20% sont en effet de nouveaux clients). A l'autre extrémité elle a mis en place un système d'achats sur catalogue via internet (e-procurement) pour ses grands clients qui accroit significativement le volume d'activité

e-bay, site de e-brocante, a doublé son chiffre d'affaire (476M$) et son bénéfice (104M$) entre le 1er trimestre 2002 et le 1er trimestre 2003

La Redoute a réalisé 8% de son CA sur Internet (…et 30% sur la Grande Bretagne), dépassant pour la première année le minitel

Plus significatif encore, la croissance du commerce électronique en Europe : "de l'automne 2001 au printemps 2002 il a progressé de 170% à 11,5 G€ (dont 2,9 en France selon Forrester)" Helen Zetoun de GFK Sofema

En 2002 avec 5,3 millions d'acheteurs et 2 G€ de chiffre d'affaire (+47% sur 2001), le commerce en ligne représente dans notre pays 12% de la VPC (source Acsel) avec une forte progression des résultats financiers

Sur le premier trimestre 2003, selon l'Acsel www.acsel.asso.fr le nombre de transactions en ligne a encore cru de 58% entre le premier trimestre 2003 et le trimestre correspondant de 2002 et le montant des transactions effectuées avec une carte Visa a cru de 122 % www.journaldunet.com/0306/030611visa.shtml

Par ailleurs le conseil en e-business se redéploie sur les entreprises traditionnelles (biens d'équipement et compagnies d'assurance arrivent en tête). 75% des projets concernent les achats et la logistique et 68% visent l'intégration d'outils de marketing dont le CRM. D'après une étude de Syntec Conseil ce secteur devrait avoir connu une croissance de 10% en 2002

En matière de publicité, les investissements publicitaires poursuivent leur croissance en Europe, de l'ordre de 30% par an, en 2001 et 2002 d'après Philippe Besnard d'AOL Europe), contrastant avec l'atonie des marchés publicitaires plurimédias. Cette croissance s'explique par l'arrivée sur Internet des annonceurs "traditionnels"

Au niveau mondial 2002 voit passer la barre des 100Milliards de $ pour les ventes en ligne (73,6G€ pour les US et 32,8G€ pour l'Europe (Forrester Research). Amazon, Expedia et ebay ont dépassé le milliard de $ de chiffre d'affaire et les premières estimations des ventes pour les fêtes de noel 2002 font ressortir une croissance de35% (Bizrate.com)

2001 a également vu une augmentation considérable du "volume" du web en 2001 : +1,5Exabytes (un milliard de Gigabytes)

Enfin en terme de rentabilité, au début 2003, sur 208 sociétés cotées au Nasdaq 84 sont déjà rentables: eBay, Overture, Hotels.com, Expedia,… (et il s'agit cette fois de bénéfices réels et non pro-forma comme à une certaine époque) et ce taux devrait dépasser 50% debut 2004 car il semble que ces entreprises rentrent dans le cercle vertueux du succès grâce à un chiffre d'affaire qui croit alors que les couts restent relativement stables et que dans chaque secteur seul le leader a survécu ce qui explique une pression raisonnable sur les prix : Expedia a doublé son chiffre d'affaire en 2002 pour un accroissement de ses couts limité à 8% ce qui a permis à sa marge brute de bondir de 70%


Download 4.87 Mb.

Share with your friends:
1   ...   4   5   6   7   8   9   10   11   ...   76




The database is protected by copyright ©ininet.org 2020
send message

    Main page