Ministère de l'Economie, des Finances et de l'Industrie Secrétariat d'Etat à l'Industrie


"C'est un réseau au bord de l'apoplexie : on ne peut pas bâtir une stratégie sur lui"



Download 3.14 Mb.
Page24/45
Date07.08.2017
Size3.14 Mb.
1   ...   20   21   22   23   24   25   26   27   ...   45

4.1.1.4"C'est un réseau au bord de l'apoplexie : on ne peut pas bâtir une stratégie sur lui"


"Internet est désespérément lent, avec la croissance exponentielle du trafic le réseau va finir par s'effondrer

Bob Metcalfe, illustre professeur, avait annoncé, à partir d'une rigoureuse démonstration mathématique (théorème de Metcalfe) que le réseau s'effondrerait au printemps 1996, et il en avait pris le pari.

Le 11 avril 1996, conformément aux termes de son pari, il mangea le texte de son théorème mixé avec un peu d'eau lors de la 6ème conférence internationale du World Wide Web

Certes aujourd'hui, notamment à certaines heures, les temps nécessaires pour établir une connexion ou le téléchargement d'un document demandent parfois une certaine dose de patience, à tel point que de mauvais esprits le surnomment parfois le "world wide wait".(Netratings www.netratings.com estime le nombre d'heures perdues à 2,4 milliards par an)



Deux phénomènes, chacun très rapide, jouent en sens contraire : l'augmentation fulgurante du nombre d'internautes et le développement non moins spectaculaire de capacités nouvelles de transmission

La simple évolution technologique a permis sur 15 ans d'augmenter en moyenne la capacité des circuits de 60% par an! respectant ainsi remarquablement la loi de Moore du doublement tous les 18 mois.(loi qui semble-t-il commence à ne plus être respectée, le doublement ayant tendance à se faire maintenant …tous les 12 mois)

"Jusqu'alors, protégés par le monopole les opérateurs historiques se contentaient d'innover à leur rythme en prenant bien garde de ne pas cannibaliser leurs investissements" David Barroux, les Echos : cette période calme est révolue

"la position de l'opérateur historique est compréhensible car ils ont d'importants sureffectifs à financer, mais les tarifs pratiqués vont à l'encontre de l'interet national en freinant les développements d'Internet dans notre Pays" Naoyuki Akikusa, patron de Fujitsu, fev 2000

il convient cependant de discerner aujourd'hui deux problèmes de nature très différents :


  • les réseaux d'autoroutes interconnectées ou "backbones" (colonnes vertébrales) d'une part

  • les bretelles d'accès, arborescences capillaires qui permettent aux usagers de rejoindre les bretelles d'autoroute
4.1.1.4.1Les autoroutes de l'information: de la réserve de puissance

On trouvera également sur http://fcc.gov/bandwidth des informations détaillées sur ces différents moyens d' accès à Internet

Cartographie: www.cybergeography.org, www.caida.org/Tools/Mapnet/Backbones/, http://navigators.com/isp.html , ainsi que les sites des opérateurs
4.1.1.4.1.1Les réseaux de fibre optique: effondrement des prix explosion des débits, des hierarchies bousculées

La technologie optique a connu en 2000 une véritable révolution: les essais en laboratoire permettaient de le prévoir, les milliards de dollars que les leaders mettaient sur la table pour prendre le contrôle de starts-up en phase de démarrage, laissaient l'an dernier pressentir l'envol de ces technologies

6,9 Milliards de dollars pour Cerent, 25,2 pour Ascend , 6,7 pour Bay-Networks, 2 pour Xylan, 4 pour DSC, 3,2 pour Qtera, 4,7 pour Chromatis, 2,9 pour Sirocco System, 0,8 pour Qeyton, 25 pour Sycamore, 7,1 pour Newbridge, 7,8 pour Alteon…

Corvis avec 0$ de chiffre d'affaire, mais une technologie permettant une transmission sur 3000km sans répéteur s'est introduit en bourse pour 11,8 milliards de $

Notons aussi une PME française Photonétics, dans les Yvelines rachetée pour 1,05 Milliards de Dollars en sept 2000 par le Danois Great Nordic. A noter également la Spin off de France Télécom: Highwave estimée à 1,2 Milliards de dollars en juin et 3 Milliards en octobre

Cette année le passage au niveau industriel n'a pas déçu les amateurs d'émotion forte: Cisco a maintenu sa place de leader, Nortel a vu sa capitalisation doubler à 200 Milliards de $ et Alcatel presque tripler de 35 à 103 Milliards quand Lucent s'effondrait de 280 à 70 "Lucent était notre Challenger, aujourd'hui il n'est plus dans le top 5 de nos compétiteurs"John Chambers, Cisco

Il s'écoulait en 2000 chez Alcatel par exemple seulement 12 mois entre la conception d'un composant et sa mise sur le marché contre 21 mois en 1998! … et chaque nouvelle génération 'rebat les cartes" entre les compétiteurs



  • au milieu des années 80:

  • Débit commercial maximum par une grosse artère : 140 Mb/s;

  • en laboratoire: débit testé pour une fibre, 10 000 Mb/s, soit 10 Gigabit/s, Michel Feneyrol, Directeur du CNET, Annales des mines de nov 96

  • Aujourd'hui: 10 Gigabit/s sur le terrain pour une paire de fibre et 2 640 000 Mb/s en laboratoire (Fujitsu) (soit 2,6 térabit/s, 1 térabit=1 million de Mégabit)

  • le WDM (Wavelength Division Multiplexing), qui est un "simple" multiplexage des longueurs d'onde (chaque longueur d'onde ou couleur est une voie de transmission indépendante) permet de multiplier par 32 la capacité de la fibre (10 gigabit/s par canal) soit 320 Gigabit/s par paire de fibre.

Nortel travaille depuis 1999 sur la technologie "OPTera" qui gère 160 couleurs, multipliant d'autant la capacité de la fibre : 1,6 térabit/s (une seule fibre permettrait de transmettre simultanément 360.000 films ou la totalité des 4 millions de volumes de la bibliothèque du congrès en 14 secondes)

le DWDM (Dense WDM) avec 300 longueurs d'onde puis l'UDWDM (Ultra DWDM) avec 1022 ont déjà fonctionné en 1999 aux Bell Labs www.bell-labs.com, la Start-up Sycamore, spécialiste de cette technologie a vu sa valeur monter à 23 Milliards de $



  • le mode de transmission Soliton utilisant les effets quantiques (très courtes impulsions, permettant des très hauts débits sur très longue distance, étudié par le Cnet www.cnet.fr (mars 1999 prototype atteignant le Térabit/s sur 1000km) devrait encore améliorer le rapport débit/cout www.cnet.fr/actua/article5.html

  • ajoutons que la pose de cables contenant plusieurs centaines de fibres qui ne nécessite qu'une mini-tranchée de 2cm sur 10 et qui n'impose des amplificateurs que tous les 100km, en font une technologie particulièrement bon marché tant pour les réseaux régionaux (200F/mètre) qu'intercontinentaux (100F/m): c'est donc aujourd'hui en Térabit/s sinon en Pétabit/s (1000 Térabit/s) qu'il faut apprendre à compter

Le 1er juillet 1999 les Echos annoncent le projet "i-21" (internet du XXIème siècle), lancé par la fondation Sandoz, long de 21.000 km, reliant 70 villes européennes, d'un coût de seulement 1,44 milliard d'euros, il offrirait à la fin de l'année 2000, 5 fourreaux contenant chacun 192 paires de fibres, pouvant transmettre 300 térabit/s (téra = 1000 giga)

Level 3 présentait à Internet Fall une machine avançant à la vitesse d'une homme au pas et qui posait 13 fourreaux de ce type à la fois.

Le Suédois Telia construit son réseau pan-européen Vicking (12 cables de 92 paires de fibres, d'une capacité provisoirement limitée à 40 fois 10 gigabps chacune) pour la seule partie française (1.400 km en 16 mois) il en coute 1 milliard de F de génie civil et quelques centaines de million pour l'équipement optique (80F/m)

Par ailleurs aujourd'hui tout chantier de travaux publics "linéaire" (autoroute, égout, voie ferrée, pipe line, canal, ligne électrique,…) comporte la pose au moins d'un fourreau prêt à accueillir une fibre le moment venu (ou une fibre "noire", c'est à dire non activée), ce qui représente au niveau des grandes artères des potentiels considérable

Le vaste réseau d'égout, hérité de Vauban, de la ville de Besançon a permis le déploiement au moindre coût du Réseau Lumière www.besancon.com/lumière &w qui dessert 47 sites sur 40km

Au niveau des câbles sous-marins, à cette augmentation de la capacité liée au progrès technique s'ajoute l'accroissement des masses financières qui leur sont consacrés : 32 milliards de dollars prévus sur les 5 prochaines années contre 12 sur les 5 dernières. En 2000, 17 millions de Km de fibres auront été posés (contre 4 en 1997)

Chaque nouveau câble posé (on en inaugure plusieurs par an depuis 1998) est à lui seul plus puissant que tous les anciens câbles présents (David Barroux les Echos)



Level3 , dans le cadre de son projet de réseau de réseau mondial (14 Milliards de $) prévoit de mettre en service un nouveau câble transatlantique de 1,28 térabit/s qui reliera Londres à New York en septembre 2000 et GTS-Flag début 2001, 4,8 térabit/s pour un investissement de 1,2 milliards de dollars

Lors de la récente introduction au Nasdaq de la start up Juniper (fondée en 1996 valeur 5 milliard de dollars, spécialiste des routeurs haut de gamme pour opérateurs de télécoms), les analystes ont annoncé qu'ils prévoyaient un investissement de 200 milliard de dollars sur 5 ans pour bâtir une infrastructure publique Internet à large bande (cabinet IDC www.idcresearch.com)

Pour gagner quelques mois dans cette course à la large bande par la technologie "tout optique" Cisco vient de racheter, pour 6,9 Milliards de $, la start-up Cerent, &&w (10M$ de chiffre d'affaire, 210 salariés) soit 32M$ par salarié, ce qui est 5 fois plus que la norme habituelle dans ce domaine

Cerent ne disposait alors que d'un seul produit, non encore commercialisé: un petit boîtier assurant la commutation et qui permet en outre d'accélérer la transmission des données sur une fibre optique (d'un facteur 200 grâce au multiplexage en longueur d'onde, DWDM). Cette technologie offre à Cisco la possibilité d'attaquer frontalement Lucent, Alcatel Nortel et Siemens


Download 3.14 Mb.

Share with your friends:
1   ...   20   21   22   23   24   25   26   27   ...   45




The database is protected by copyright ©ininet.org 2020
send message

    Main page