Ministère de l'Economie, des Finances et de l'Industrie Secrétariat d'Etat à l'Industrie


Les arguments qui poussent les entreprises à tenter l'aventure



Download 3.14 Mb.
Page26/45
Date07.08.2017
Size3.14 Mb.
1   ...   22   23   24   25   26   27   28   29   ...   45

4.1.2Les arguments qui poussent les entreprises à tenter l'aventure

4.1.2.1"on ne peut pas ne pas faire"


"Le problème n'est pas de savoir combien ça coûte d'y aller, mais combien cela coûterait de ne pas y être"

"On ne peut pas ignorer Internet sans risque de se marginaliser"

"Il nous est impossible de travailler avec des pays anglo-saxons sans être sur Internet"

"C'est une question d'image"

"Quand on a pas d'e-mail aux États-Unis, c'est un peu comme si on n'avait pas le téléphone ou le fax, ça fait "ringard", "vieillot", "sous-développé", ("pas hygiénique" pour reprendre l'expression d'un éminent dirigeant de l'organisation patronale française) vous êtes "no where",( un "sans clavier" pourrait-on dire)

Enfin si vous ne vous jetez pas à l'eau vos concurrents ou de nouvelles entreprises risquent de surgir et de brutalement prendre votre marché "don't forget your Amazon.com!" ont coutume de rappeler les anglo-saxons


4.1.2.2"on risque d'être obligé de faire"


" Si les donneurs d'ordre utilisent Internet ou si les mutuelles d'achat comme netmarket qui ont un pouvoir de prescription considérable se développent nous n'aurons pas le choix"

Le slogan de grands distributeurs américains "do it or get out" 22ont un indéniable pouvoir de conviction

Il en est de même pour l'administration américaine qui a décidé de mettre l'essentiel de ses appels d'offre uniquement sur Internet

l'ECRC d'Oakland Oakland Electronic Commerce Resource Center, un des 16 centres financés par le département de la défense pour aider les PME à maîtriser l' usage d' Internet a organisé un séminaire sur la base militaire de Camp Pendleton pour les entreprises locales

Il n'a eu aucune difficulté à faire venir plus de 1000 PME locales sur le thème : "Using Electronic Commerce to Win Federal Contracts"

Dans le même ordre d'idées, la décision de l'administration française, sans l'imposer comme peut le faire un donneur d'ordre, de rendre possible pour une entreprise les déclarations fiscales et sociales par Internet et d'ouvrir ses appels d'offre sur le WEB (avec une gestion du contrat par EDI/IP), aura sans nul doute une influence tout à fait significative

4.1.2.3La compréhension du fait que les outils de l'Internet sont une source d'économies


C'est, plus prosaïquement la motivation de celles qui font le calcul de ce qu'elles vont économiser sur leurs budgets fax et téléphone un des premiers surnoms d'Internet dans les entreprises a été: "le faxkiller"

Comme nous l'avons vu tout au long de ce rapport les outils de l'Internet permettent d'écraser de nombreux couts :



  • Couts de transmission: téléphonie, téléconférences, fax (télétransmissions par IP),

  • couts informatiques (en échappant aux systèmes propriétaires),

  • couts administratifs: la comptabilité devient un simple sous-produit des processus commerciaux et de production

  • couts financiers: gestion optimisée de la trésorerie

  • des couts de production (optimisation de l'outil de production, télémaintenance,…)

  • cout du suivi qualité

  • cout des stocks,

  • cout de la formation

  • cout et délais pour les recrutements

  • couts des achats: possibilité de trouver de nouveaux fournisseurs (sourcing), mise en compétition par enchères descendantes (market places), intégration informatique "client-fournisseur" (via les market places pour les opérations ponctuelles, via le e-procurement pour les fournisseurs ayant négocié des catalogues de produits, via les intranets pour les sous-traitants)

  • cout du marketing

Peter Solvik de Cisco www.cisco.com chiffre à 70 millions de dollars les économies de téléphone et de fax le passage de son entreprise dans l'économie de l'internet

A Aubagne, Novatech www.novatech.fr , fabricant de prothèses dentaires et auditives apprécie les économies que lui procure son site Internet par rapport aux mailings (un catalogue pour l'Asie du Sud-Est lui revenait à 300F pièce !)

de même l'entreprise Rives à Mazamet www.editech-net.com/rives/ transformateur de peaux lainées de mouton dont une des principales filiales est en Australie et qui regarde d'un œil plus léger sa facture de télécommunication (économie de 400kF par an)

et le directeur financier d'Airstar Benoît Beylier y voit un des avantages de son investissement sur internet quand les clients sont en Colombie ou en Jordanie où les communications téléphoniques restent hors de prix voir page 92



Dior Parfums www.dior.com économise 250kF par an pour son catalogue et 700kF pour les mises à jour, à mettre en face du coût total de l'Intranet : 700kF

4.1.2.4une source de compétitivité en apportant souplesse efficacité et réactivité


  • capacité à gagner un temps précieux pour la conception de nouveaux produits: interconnection des bureaux d'étude, coingienering,

  • …ainsi que pour leur fabrication extranets "sous-traitant/fournisseur"

  • logistique plus performante, intégrée au process, suivi des colis

  • possibilité de faire du sur "mesure" au cout de la production en série

  • possibilité pour l'ingénieur technico-commercial, chez le client de s'appuyer sur le bureau d'étude et les services juridiques et financiers pour faire une proposition "sur mesure"

  • un SAV plus efficace, moins couteux, permettant de rester à l'écoute du client

  • appui des techniciens de maintenance qui peuvent depuis le lieu de la panne faire appel à tout le potentiel de compétence de son entreprise et de ses fournisseurs de composants

  • capacité à gérer les alertes tant sur le plan financier que commercial ou économique

  • capacité à rassembler, exploiter et diffuser en son sein les informations technologiques, économiques ou commerciales utiles à son développement

4.1.2.5La perception qu'Internet ouvre des horizons, certes aléatoires, mais prometteurs


C'est la motivation des PME les plus dynamiques, celles qui travaillent à l'export ou en réseau, et qui voient les réalisations de leurs concurrents internationaux.

  • Possibilité de trouver de nouveaux clients

  • Possibilité de détecter de nouveaux appels d'offre

  • Possibilité d'accéder à de nouveaux marchés (notamment à l'export)

  • Possibilité de trouver des partenaires (techniques ou commerciaux)

  • Possibilité de trouver de nouveaux cadres

  • Possibilité de trouver de nouveaux fournisseurs

  • Possibilité de travailler avec des communautés structurées, ce qui permet souvent à des PME d'être plus compétitives que des grands groupe face à des clients qui ont préalablement défini leurs besoins et qui sont à même de choisir le fournisseur le plus performant sans avoir à se reposer sur la seule réputation d'une "marque"

  • Possibilité au delà de sa part de marché, d'augmenter sa "mind-share" ("part de client") en utilisant la base de clients qui vous font confiance pour élargir la gamme de produits ou de services proposés, notamment grace au marketing one to one et à l'exploitation de la base de donnée client

C'est aussi la motivation d'entreprises qui embauchent de jeunes cadres23 ou prennent des élèves-ingénieurs en stage, et qui ont par-là même la chance d'avoir en leur sein des personnes culturellement préparées à Internet et qui, de ce fait, avec leurs yeux neufs voient les opportunités et jaugent les risques à leurs justes dimensions :

En effet, pour un hacker24 dont le but est d'accroître sa renommée par un exploit, percer les protections du Pentagone ou du CEA est un enjeu qui justifie l'emploi de moyens particulièrement lourds et explique les très nombreuses attaques25 dont ce type de cible est l'objet. Il est clair qu'une PME ordinaire ne présente qu'un intérêt modeste pour ceux qui se considèrent un peu comme des "sportifs de haut niveau"



Il est à craindre que les entreprises qui ne pourront pas recruter des jeunes26 soient fortement pénalisées pour conduire cette évolution,

Et il y a malheureusement beaucoup de grandes entreprises françaises, confrontées à des restructurations et à des réductions d'emploi qui sont dans ce cas en particulier dans les banques.



Download 3.14 Mb.

Share with your friends:
1   ...   22   23   24   25   26   27   28   29   ...   45




The database is protected by copyright ©ininet.org 2020
send message

    Main page