Sous la direction d’Alphonse Maindo, Richard Banégas, Guillaume Girard



Download 1.64 Mb.
Page18/36
Date06.08.2017
Size1.64 Mb.
1   ...   14   15   16   17   18   19   20   21   ...   36

Annexe 2 : Grille d’entretien 

La mise en pratique des techniques d’enquête de terrain n’a débuté qu’après une longue phase essentielle de recherches documentaires. Cette première phase d’approche a permis de mieux appréhender les contours du sujet, d’en cibler les grands enjeux et de construire l’objet et les hypothèses de recherches. Bien entendu, l’objet a continué à se construire pendant l’enquête mais il a d’abord fallu poser les bases de l’étude. Au-delà de cette nécessité d’accumuler des connaissances théoriques, il a également été important de recenser les discours, communiqués, articles ou interventions qu’avaient pu faire les entrepreneurs diasporiques. Toutefois, l’analyse lexicométrique de ces textes, bien qu’envisageable, n’a pas été réalisée. Il était en effet difficile d’établir un corpus clairement arrêté. Ce travail d’interprétation des textes a cependant facilité dans un premier temps l’identification d’un discours dominant, de lignes directrices, de récurrences et de ressemblances dans les propos. Ainsi, cette préparation a permis de commencer les observations et les entretiens en ayant déjà conscience des discours classiques et des façades institutionnelles de ces associations diasporiques. Le but n’étant évidemment pas de rencontrer des responsables d’associations pour obtenir un discours convenu, policé et attendu. Les éléments d’un tel appareillage discursif ont dont été préalablement balisés dans la masse des communiqués.



Une fois l’objet construit, même très provisoirement, il a été envisageable de préparer un guide d’entretien. Une liste de tous les thèmes potentiels à aborder a donc été dressée, des compléments ont pu être trouvés dans le guide d’entretien fourni dans un mémoire sur la communauté ivoirienne à Paris404. Par la suite, le guide s’est construit autour de trois axes majeurs ancrés dans les hypothèses de recherches : le parcours personnel en tant que migrant togolais, l’insertion dans une « communauté » togolaise en France et enfin l’engagement dans l’association et le rôle et fonctionnement de cette dernière. Constitué d’une cinquantaine de questions éventuelles, ce guide se voulait donc à la fois ciblé autour d’enjeux biographiques, identitaires, sociaux, culturels, associatifs et militants. Toutefois, il paraissait peu envisageable que toutes ces thématiques soient abordées à chaque entretien. La première partie sur le parcours personnel a donc été plus ou moins longuement traitée selon les cas. Cette grille d’entretien est donc un modèle très souple qui a été largement adapté dans le cadre d’entretiens sociologiques semi-directifs. Elle ne comprend pas toutes les questions sur le profil même de l’enquêté (âge, sexe, origine ethnique, nationalité, situation matrimoniale, enfants, frères et sœurs, études, profession, etc.) qui ont été abordées au fil même de l’entretien.
Sur le parcours personnel :


  • Quel a été votre parcours entre le Togo et la France (date, modalités, etc.) ?

  • Quelle était votre situation au Togo avant votre départ (études, activités, profession...) ?

  • Quel est le parcours de votre famille ? Est-elle restée au Togo ? Est-elle avec vous en France ?

  • Qu'est ce qui vous a motivé à quitter le Togo et à venir en France ?

  • Comment envisagiez-vous votre vie en France ? Que veniez-vous y trouver ?

  • Votre émigration était-elle prévue comme provisoire ? Combien de temps comptiez vous rester en France ?

  • Qu'est ce qui vous a poussé à choisir la France ? Quelle vision en aviez-vous ? Avez-vous pensé à partir dans d'autres pays ?

  • Comment se sont déroulées les formalités du départ du Togo ?

  • Comment êtes vous arrivé en France ? Par quels moyens ? Êtes-vous venu seul ?

  • Comment se sont passés vos premiers temps en France ? Quelle était votre situation ? Qui avez-vous rencontré ? Avez-vous reçu des soutiens ?

  • Est-ce qu'il vous arrive de retourner au Togo (comment, combien de temps, où, pour voir qui) ?

  • (Que faîtes vous au Togo quand vous y retournez (loisirs, famille, activités spécifiques) ?)

  • (Quand vous revenez au Togo, comment se passent les rapports avec les Togolais qui sont restés au Togo ?)

  • Est-ce que vous envoyez de l'argent au Togo (à qui, par quels moyens) ?

  • Est-ce que vous avez participé à des projets menés au Togo (participation humaine, matérielle, financière) ? Et si oui, lequel ou lesquels ?

  • Est-ce que vous soutenez des associations au Togo et/ou en France ? Si oui, laquelle ou lesquelles ?

  • Est-ce que vous soutenez des associations au Togo et/ou en France ? Si oui, laquelle ou lesquelles ? Y êtes vous très impliqué ? Avez-vous des relations privilégiées avec certains des membres de ces associations ? Dans quel but avez vous adhéré et qu'est ce que cela vous a apporté ?

  • Est-ce que vous vous sentez proche d'un parti politique au Togo et/ou en France ? Si oui, lequel ou lesquels ?

  • Est-ce que vous avez déjà participé à une campagne électorale au Togo et/ou en France ? Si oui, que faisiez-vous et que retenez-vous de cette expérience ?

  • Avez-vous déjà participé à des manifestations, des marches, des grèves au Togo et/ou France ? Si oui, à quelle occasion ? Qu'en retenez-vous ?

  • Est-ce qu'Internet vous est utile pour communiquer avec votre famille et vos amis ou pour vous engager ? Utilisez-vous beaucoup Internet ?

  • En tant que Togolais résidant en France, quel regard portez-vous sur la vie au Togo ?

  • Quel regard portez-vous sur la vie en France, ?

  • Quels sont vos rapports avec les Français ? Vous sentez-vous intégré en France ?

  • Aujourd'hui, vous diriez que vous vous sentez Togolais, Français, Africain, Européen, Togolais en France, Français du Togo... ?

  • Qu'est ce que vous envisagez pour l'avenir ? Penser vous rester en France, partir à l'étranger, revenir au Togo ?

  • Avez-vous déjà envisagé d'obtenir la naturalisation ?

  • Quels sont vos rapports avec les autres Togolais de France, avec les autres Africains en France ?

  • Comment jugez-vous votre situation par rapport à celle qui était la vôtre au Togo ?


Sur la « communauté » togolaise :


  • Est ce que vous vous tenez informé de la vie au Togo ? Quels sites consultez vous pour cela ?

  • Est ce que vous écoutez de la musique togolaise ?

  • Est ce que vous intéressez aux résultats sportifs des équipes ou des athlètes togolais ?

  • Est ce que vous avez chez vous des images, des drapeaux, des photographies ou des souvenirs du Togo ?

  • Depuis que vous êtes arrivé en France, vous arrive-t-il de parler éwé ou kabyé ? A quelle occasion ?

  • Aimeriez-vous devenir propriétaire en France ?

  • Aimeriez vous que vos enfants vivent au Togo ?

  • Selon vous, la solidarité est-elle plus forte au Togo ou en France ?

  • Est ce que vous avez choisi un emploi ou un logement en fonction de la proximité avec d'autres Togolais en France ?

  • Aujourd'hui, où se trouvent votre famille et vos amis ? Vous ont-ils rejoint ?

  • Vous sentez-vous plutôt isolé ou entouré aujourd'hui ? Fréquentez-vous beaucoup de personne ? Dans quel cadre (travail, amis, loisirs, famille...)

  • Si vous aviez besoin d'aide, vers qui vous tourneriez vous (amis, famille, associations) ?

  • Diriez-vous que vous connaissez aujourd'hui plus de Togolais ou de Français en France ?

  • Comment jugez-vous votre situation par rapport à celle qui était la vôtre au Togo ?

  • Vous sentez vous appartenir à une communauté togolaise en France ?

  • Selon vous, est ce que les divisions que l'on peut trouver au Togo entre Nord et Sud, Ewé et Kabiye, entre opposition et majorité par exemple, se retrouvent une fois arrivé en France ?

  • Qu'est ce que vous pensez des actions menées par la communauté togolaise en France et à l'étranger ? Que pensez-vous d'associations comme la Diaspora Togolaise pour la Démocratie (DIASTODE), la Diaspora Togolaise en France (DTF), le Mouvement citoyen de la Diaspora Togolaise en Europe (MDTE)... ? Trouvez- vous ces actions justes, normales, efficaces ? Que pourraient-elles faire d'autres ?

  • Quel est selon vous et de manière générale le profil des Togolais en France ? Comment et pourquoi sont ils venus en France ? Comment vivent les Togolais en France ? Envisagent-ils en général un retour ?

  • Est ce que les Togolais se retrouvent dans des lieux particuliers : restaurants, culte en éwé, soirées togolaises... ?


Sur l’engagement dans les associations diasporiques :


  • Qu'est ce qui vous a poussé à vous engager dans les actions de la communauté togolaise ?

  • Quelle est l'histoire de votre association ? Qui a été à la base de sa fondation ?

  • Quelles ont été les évolutions organisationnelles ?

  • Quels sont les liens entre les fondateurs de toutes ces associations (DTF, MDTE, Synergie) ? Comment se connaissent-ils ?

  • Quels sont les rapports que votre association entretient avec d'autres organisations de la diaspora en France ou dans le monde ?

  • Combien y'a-t-il d'associations et d'organisations vraiment actives de la communauté togolaise en France ou en Europe ? La France fait elle partie des moteurs de ce processus ?

  • Quelle est la structure de votre association ?

  • Combien avez-vous de membres ? Qui peut y adhérer ? Quelle proportion des Togolais en France et en Europe fait partie de votre association ou d'autres associations de la diaspora ?

  • Quel a été votre parcours au sein de votre association ou d'autres associations ?

  • Comment envisagez-vous votre rôle à la tête de cette association ?

  • Quels sont vos projets pour cette organisation ?

  • Comment voyez-vous l'avenir de votre association ?

  • Existe-t-il des oppositions et des réticences face aux associations diasporiques ?

  • Est ce qu'Internet a été un atout pour votre association ? Comment l'organisation a-t-elle utilisé Internet ?

  • Quelles sont les actions menées par votre association et plus largement par la communauté togolaise en France et en Europe ?

  • Comment se fait-il que certaines périodes (comme 2005) marquent des pics de mobilisation et que le reste du temps la mobilisation soit plus difficile ?

  • Votre association a-t-elle appelé à des manifestations ? Ces opérations ont-elle étaient suivies ? Qui y a participé ?

  • Le fait que la France, sous la présidence de Jacques Chirac notamment, ait soutenu la présidence Eyadéma a-t-il été un obstacle pour votre action ?

  • Votre association est-elle en lien avec les consulats et ambassades du Togo dans les pays étrangers ou avec les autorités diplomatiques et politiques des pays étrangers (ministère des affaires étrangères par exemple) ?

  • Disposez-vous de soutiens politiques et associatifs en France et en Europe (au Parlement européen par exemple) ?

  • Quel est le rôle de la diaspora togolaise dans le monde d'après vous ?

  • L'existence d'un candidat de la diaspora en 2010 aux élections présidentielles vous parait-il un projet envisageable et souhaitable ?

  • On entend beaucoup de critiques sur les relations potentielles de certaines de ces associations avec le pouvoir politique au Togo, qu'en est-il d'après vous et comment l’envisagez-vous ?

  • Pensez-vous que la diaspora peut devenir un mouvement unifié ? Où en sont les projets allant dans ce sens ?

  • Quel est l'écho de ces actions au Togo même ?





Download 1.64 Mb.

Share with your friends:
1   ...   14   15   16   17   18   19   20   21   ...   36




The database is protected by copyright ©ininet.org 2020
send message

    Main page