Union internationale des télécommunications



Download 0.65 Mb.
Page12/21
Date07.08.2017
Size0.65 Mb.
1   ...   8   9   10   11   12   13   14   15   ...   21

Introduction


Le Népal est un des pays les moins avancés et présente une topographie variée, principalement vallonnée et montagneuse. Le pays a connu une situation économique difficile bien que les événements politiques récents l'aient propulsé dans un système économique démocratique. La crise économique a entraîné une réduction des dépenses publiques dans les secteurs de la santé et des télécommunications. Aucune politique générale n'est appliquée en matière de télémédecine et d'assurance maladie.

L'amélioration des soins de santé, qui sont réglementés par le Ministère de la santé et de la population (MOHP), dépend de l'Etat. Le secteur privé fournit également des services médicaux, mais ces derniers sont coûteux et inaccessibles au grand public. Aucune stratégie visant à lancer des initiatives de télémédecine n'a été adoptée au niveau du gouvernement, bien que quelques établissements de santé privés et de professionnels de la santé aient créé un réseau de télémédecine pour effectuer des téléconsultations. Récemment, l'Union internationale des télécommunications (UIT) a aidé le Népal à élaborer un plan directeur de cybersanté et ce projet est actuellement en cours.



Observations générales: Le Népal est un pays sans littoral situé entre deux géants, la Chine et l'Inde, en Asie du Sud. Sa population totale est estimée à 25 665 959 d'après le recensement de 2001. Ce pays himalayen s'étend entre 80 et 88 degrés de longitude Est, et entre 26 et 30 degrés de latitude Nord. Il couvre une superficie totale de 147 181 km2 et comprend, sur le plan géographique, trois grandes régions: la plaine au sud (17%), une région accidentée au centre (68%) et la chaîne de l'Himalaya au nord (15%). Sur le plan administratif, le Népal est divisé en cinq régions de développement regroupant un total de 75 districts. La capitale du pays est Katmandou.

Statistiques relatives à la santé: Au cours du dernier exercice budgétaire (2005-2006), des services de soins de santé primaires ont été fournis dans 89 hôpitaux, 186 centres de soins de santé primaires, 697 postes sanitaires et 3 129 postes sanitaires secondaires. Des soins de santé primaires ont également été fournis dans 14 710 cliniques itinérantes de soins de santé primaires. Ces services ont par ailleurs reçu l'appui de 48 164 femmes bénévoles des centres de santé locaux.

Ainsi, il existe au total 4 100 établissements de santé appartenant à l'Etat dans 3 914 comités de développement de village et 58 municipalités dans tout le pays. Plus de 60% des 25 377 employés des services du Département de la santé (DOHS) travaillent en zone rurale. Au total, 1 000 médecins et 4 199 professionnels de la santé publique sont employés dans différentes régions. Le personnel infirmier représente 20% du nombre total des professionnels de la santé. Le budget alloué aux responsables de programmes du Ministère de la santé s'élevait à 4 509 millions de roupies népalaises (environ 60 millions USD) pour un budget total de la santé de 6 553 millions de roupies (environ 90 millions USD). Les contributions versées par les partenaires extérieurs pour le développement représentaient 44,9% du budget total du Département de la santé. La fiche de renseignements figurant dans le rapport annuel des services du Département de la santé indique de bons résultats dans les services fournis par les différents responsables de programmes (augmentation du taux d'utilisation de contraceptifs en progression chaque année, extension et renforcement de services de maternité sûrs, baisse du nombre de visites effectuées par les services de consultations externes et réduction progressive des rapports émanant des hôpitaux). Cependant, des problèmes et des obstacles importants ayant été mis en évidence par ces centres de santé, le Ministère de la santé et de la population et les services du Département de la santé doivent prendre des mesures conjointes appropriées pour régler ces problèmes, de manière à améliorer le système de santé au profit de la qualité des soins.



Statistiques relatives aux télécommunications: Le nombre de fournisseurs de services de télécommunication s'élevait, en avril 2006, à 2 pour les services téléphoniques de base, à 2 pour les services de téléphonie mobile et cellulaire, à 1 pour les télécommunications rurales, à 1 pour les services à mobilité limitée et à 38 pour les services Internet avec messagerie électronique.

L'opérateur de télécommunication historique du Népal, Nepal Doorsanchar Company Limited (NDCL ou Nepal Telecom) a présenté son projet d'extension prévoyant la mise en service de 500 000 lignes fixes et de 1,2 million de lignes environ au total en incluant la téléphonie mobile et la téléphonie basée sur les technologies AMRC (accès multiple par répartition en code) et WLL (boucles locales hertziennes). Nepal Telecom affichait un taux de pénétration téléphonique d'environ 4,64 pour cent en août 2006. Doté d'un réseau entièrement numérique fournissant des services d'appels nationaux et internationaux directs, le réseau national interurbain a un débit de 1 762 Mbit/s, dont 788 Mbit/s sont utilisés pour le système large bande à hyperfréquences permettant de relier Katmandou au reste du pays. Environ 1 250 liaisons optiques SDH E-1 ont déjà été installées dans tout le pays pour établir des connexions large bande. En ce qui concerne la connectivité en zone rurale, Nepal Telecom utilise notamment des technologies numériques de CDOT, le système de radiotéléphonie multiutilisateurs (MARTS), des liaisons radioélectriques en ondes métriques et décimétriques, des liaisons numériques à hyperfréquences, des liaisons radioélectriques en ondes décamétriques et des microstations terriennes. S'agissant des services fournis en zone rurale, 50,4% des comités de développement de village sont desservis à l'aide d'un bureau d'appel public au minimum. Un autre fournisseur de services de télécommunication en zone rurale, STM Telecom, a obtenu une licence qui lui permet uniquement de fournir au moins deux lignes téléphoniques dans chaque comité de développement de village dans l'est du pays. Ainsi, parmi les 3 914 comités de développement de village, 2 387 sont desservis au total.

L'opérateur privé de services de télécommunication de base, United Telecom Limited (UTL), a un parc d'abonnés d'environ 45 000 abonnés pour ce qui est de la téléphonie WLL et d'environ 3 000 pour ce qui est de la téléphonie à mobilité limitée. Un autre opérateur mobile du secteur privé, Spice Nepal Pvt. Ltd (SNPL), totalise 110 000 lignes d'abonnés.



Download 0.65 Mb.

Share with your friends:
1   ...   8   9   10   11   12   13   14   15   ...   21




The database is protected by copyright ©ininet.org 2020
send message

    Main page