Union internationale des télécommunications


L'évolution du suivi à distance du patient



Download 0.65 Mb.
Page8/21
Date07.08.2017
Size0.65 Mb.
1   ...   4   5   6   7   8   9   10   11   ...   21

L'évolution du suivi à distance du patient


Les appareils de suivi à distance du patient existent depuis des années. Ils effectuent des tâches simples et importantes telles que l'enregistrement et l'envoi des données relatives aux fonctions vitales du patient, le partage de contenus éducatifs et la communication de rappels utiles.

Cependant, les attentes des patients et des professionnels de la santé ont considérablement évolué depuis la première apparition de ces appareils. Aujourd'hui, les utilisateurs attendent des technologies qu'elles offrent davantage que la simple possibilité de surveiller les fonctions vitales habituelles. Heureusement, l'évolution actuelle des technologies de la télésanté permet d'offrir aux patients et aux professionnels de la santé des systèmes de prise en charge médicale en temps réel, interactifs et comportant un grand nombre de données qui offrent aux patients comme aux équipes médicales la possibilité de participer davantage au traitement des maladies chroniques. Cette nouvelle génération de technologies de télésanté individuelle est conçue pour s'adapter aux modèles de soins actuels, dont l'objectif est de proposer une démarche plus anticipative et plus régulière pour travailler avec les patients. Pour faciliter la réalisation de cet objectif important, la prochaine génération des technologies de la télésanté individuelle devra s'inscrire dans un système de prise en charge médicale intégré, lequel:

• sera spécialement conçu en fonction des besoins des patients et de praticiens;

• offrira des outils d'autogestion permettant aux patients de prendre une part plus active dans leur propre traitement;

• offrira des outils de communication permettant de relier tous les membres de l'équipe médicale du patient, en vue d'une meilleure coordination.

Les nouvelles technologies de la télésanté individuelle, telles que les systèmes de santé, personnalisés devraient permettre des communications en temps réel et la signalisation de données intégrées grâce auxquelles les patients «informés et actifs» resteront en contact avec leurs prestataires de soins. Les systèmes de santé personnalisés peuvent soutenir l'équipe médicale en leur procurant un outil performant, flexible et compatible avec les systèmes et les méthodes actuels. Ces systèmes, auxquels patients et professionnels de la santé ont accès en permanence depuis leur domicile, donnent ainsi également une vision plus complète de la santé du patient.


Etudes de cas sur la télésanté

Ambulance dotée de technologies mobiles – Turquie (service «Triple Play» WiMAX)


Intel Turquie et Turk TeleKom ont démontré avec succès comment la technologie mobile WiMAX pouvait servir à envoyer des informations en temps réel depuis une ambulance transportant un patient au service des urgences d'un hôpital. La société Intel a organisé une démonstration à l'hôpital Numune, dans la capitale turque, Ankara. La communication entre l'ambulance et l'hôpital a été établie à l'aide de la technologie mobile d'accès hertzien WiMAX. Sur le trajet de l'hôpital, une vidéo en direct du patient, les données démographiques ainsi que les signes vitaux de ce dernier, et les données relatives à un électrocardiogramme à 12 dérivations ont été transmises de l'ambulance à l'hôpital au moyen de la technologie WiMAX.

Chine (soins de santé)

Située sur la côte méridionale de la République populaire de Chine, la province de Guangdong est constituée à 65 pour cent de terres cultivées et la plupart de ses villages agricoles se trouvent dans des zones montagneuses. Bien qu'elle affiche le PIB total le plus élevé de toutes les provinces chinoises, ses zones rurales, qui représentent 40 pour cent de sa population totale, n'y contribuent qu'à hauteur de 22 pour cent. L'éloignement et l'inaccessibilité des villages sont souvent invoqués comme l'une des raisons pour lesquelles les agriculteurs ne parviennent pas à progresser au même rythme que le reste de la province. L'utilisation moins importante des technologies de l'information et le niveau plus faible des compétences en la matière par rapport aux villes sont d'autres facteurs qui freinent le développement. La province de Guangdong n'est cependant pas la seule à se heurter à des problèmes ruraux. Le Gouvernement chinois a donc lancé une nouvelle initiative en faveur du développement rural afin d'améliorer les infrastructures, l'éducation ainsi que les systèmes de soins de santé au profit des 800 millions d'agriculteurs du pays. Les technologies de l'information joueront un rôle clé dans les engagements pris par la Chine en matière d'éducation et de santé.

Des cybercentres communautaires bien situés ont été mis en place dans toutes les zones rurales de Guangdong. Le gouvernement de la province a financé l'installation des centres et la société Intel en a assuré la conception et l'organisation et supervisé les fournisseurs d'équipement informatique. Des prestataires de services tels que China Telecom ont fourni la connectivité Internet et des fabricants de PC locaux les ordinateurs et leur mise en service. Au premier trimestre de 2007, 1 100 centres ont été créés, l'installation de 9 000 centres supplémentaires étant alors prévue avant fin 2007. Ces centres gérés par le gouvernement fournissent un accès Internet large bande aux habitants par des lignes ADSL. Des outils informatiques conçus par Intel pour les pays en développement (par exemple le réseau rural de PC créé en collaboration avec le Ministère chinois de l'industrie de l'information au profit des agriculteurs des zones rurales) permettent de disposer d'une puissance calcul et d'un accès, même dans les zones où l'alimentation électrique est peu fiable. Les visiteurs des centres, dont un grand nombre n'a jamais utilisé d'ordinateur, ont la possibilité de se former sur place. Des contenus adaptés au niveau local, tels que des renseignements sur le commerce agricole et des techniques d'exploitation agricole, de même que des services de l'administration publique en ligne concernant l'inscription au cadastre et les politiques agraires sont fournis via un portail d'information rurale spécialement conçu par la société Intel pour les cybercentres communautaires.

Les deux premières cliniques médicales numériques ont été fondées dans la ville de Zhanjiang. Intel a réuni des fournisseurs de matériel et de logiciels afin d'élaborer un système regroupant tous les éléments essentiels d'une clinique sur un réseau (enregistrement des patients, pharmacie, service de consultation externe des médecins, service infirmier, laboratoire, mini système PACS (système d'archivage et de transmission d'images), etc.). Un système de dossiers médicaux électroniques permet une transition harmonieuse ainsi qu'une transmission sécurisée lorsque les patients reçoivent un traitement. Ce système permet également d'envoyer, depuis la clinique, des informations essentielles à destination d'une ambulance lorsqu'une personne dans un état grave est transportée en urgence à l'hôpital. En outre, un dispositif de télémédecine donne aux habitants de la région un accès à des spécialistes d'hôpitaux urbains, y compris un service de diagnostic à distance à faible coût.




Download 0.65 Mb.

Share with your friends:
1   ...   4   5   6   7   8   9   10   11   ...   21




The database is protected by copyright ©ininet.org 2020
send message

    Main page