Examen de mi-session Questions à répondre Q1 La méthode de concordance



Download 18.01 Kb.
Page1/3
Date19.04.2021
Size18.01 Kb.
  1   2   3

Kenzo Nagata

300121039



Examen de mi-session

Travail soumis au professeur

Mohamad-Ali Shirdel

dans le cadre du cours



Introduction à la politique comparée

POL 2504 A

Université d’Ottawa

22 octobre 2020


Examen de mi-session - Questions à répondre
Q1) La méthode de concordance
La méthode de concordance est une étude des cas où un même phénomène a lieu. Autrement dit, il y a une occurrence commune dans un ensemble de cas que ne sont pas nécessairement semblable l’un à l’autre, où on trouve des différences générales. Alors, si on cherche à expliquer le phénomène (Y) il faut d’abord expliquer les facteurs de ce phénomène (X), soit expliquer (x) afin d’expliquer (y). Dans le cas de la méthode de concordance, les facteurs déterminants auront une similitude décisive dans tous les cas concernés. Donc, on arrive a la conclusion de qu’il y a une occurrence commune entre tous les cas.
La méthode de concordance chez Barrington Moore :

Dans son ouvrage intitulé Les origines sociales de la dictature et la démocratie, Barrington Moore explique comment les sociétés agraires se sont transformées en sociétés industrielles modernes. Il fait l’usage d’une approche néo-marxiste axe sur l’émergence des classes sociales ainsi que sur les coalitions entre ces classes afin de soutenir son argument de qu’il existe des voies historiques qui vont de la société agraire a la société industrielle moderne. La première c’est celle de la démocratie capitaliste, qu’implique l’Angleterre, les États-Unis et la France. Dans ce cas, (Y) représente la transition vers la démocratie dont les cas concernés dans son étude sont l’Angleterre, les États-Unis et la France. (X) devient donc la bourgeoisie, car elle est, selon Moore, le moteur derrière la démocratisation.


La méthode de concordance chez Theda Skocpol :

Dans son ouvrage États et révolutions sociales, Theda Skocpol argumente qu’une révolution sociale est une conséquence de plusieurs facteurs qui doivent se produire simultanément. Son étude est axée sur trois pays, la France, la Russie et la Chine. Dans ce cas, (Y) représente son analyse des révolutions sociales, dont les cas concernés sont la France, la Russie et la Chine. (X) pour sa part, serait représenté par les facteurs qui doivent se produire simultanément pour que (Y) puisse se produire, soit :



  1. L’État monarchique fondé sur une société agraire ;

  2. La crise entre l’État et la classe dominante ; et

  3. L’État confronte à une crise internationale.

Ce sont deux exemples de recherches scientifiques où on observe l’utilisation de la méthode de concordance.



Download 18.01 Kb.

Share with your friends:
  1   2   3




The database is protected by copyright ©ininet.org 2020
send message

    Main page